retour à l'accueil du site Etude EGRIAN

1907, la plus forte crue du XXème siècle

Les crues, phénomène fréquent Au XIIème siècle, les turcies Au XVème siècle, 2 sortes d'aménagements 1606, la levée de Saint Antoine 1767, construction du pont de Nevers 1789-1790, 2 crues destructrices Au XVIIIème siècle, réhaussement des levées 1822-1838, le canal latéral à la Loire 1841, de nouveaux ouvrages de navigation 1846, la crue au débit le plus fort du XIXème siècle 1853-1860, 2 nouvelles levées, toujours plus hautes 1856, crue de référence sur la Loire Moyenne 1856, crue de référence sur la Loire Moyenne 1860, l'ingénieur Comoy propose 1866, la plus forte crue à Nevers 1907, la plus forte crue du XXème siècle Le XXème siècle, une urbanisation candide 2003, la piqure de rappel 2008, une crue récente

Panoramique de la Loire à Nevers lors de la crue de 1907 Quai de Médine inondés par la crue de 1907 Une forte crue contenue par les ouvrages du XIXème
La crue d’octobre 1907 a atteint un niveau de 5,34 mètres à l’échelle de Nevers. Cette crue est cependant inférieure d’un mètre à la crue de 1866.
La route entre Nevers et Challuy est recouverte de deux mètres d’eau et la fermeture des portes à la confluence de la Nièvre provoque son débordement.
Aucune levée ne se rompt. Les travaux de confortement de la fin du XIXème siècle portent enfin leurs fruits.

> Le XXème siècle, une urbanisation candide...
> retour au sommaire...