retour à l'accueil du site Etude EGRIAN

1853-1860, 2 nouvelles levées, toujours plus hautes

Les crues, phénomène fréquent Au XIIème siècle, les turcies Au XVème siècle, 2 sortes d'aménagements 1606, la levée de Saint Antoine 1767, construction du pont de Nevers 1789-1790, 2 crues destructrices Au XVIIIème siècle, réhaussement des levées 1822-1838, le canal latéral à la Loire 1841, de nouveaux ouvrages de navigation 1846, la crue au débit le plus fort du XIXème siècle 1853-1860, 2 nouvelles levées, toujours plus hautes 1856, crue de référence sur la Loire Moyenne 1856, crue de référence sur la Loire Moyenne 1860, l'ingénieur Comoy propose 1866, la plus forte crue à Nevers 1907, la plus forte crue du XXème siècle Le XXème siècle, une urbanisation candide 2003, la piqure de rappel 2008, une crue récente

Vue aérienne des levées de la Blanchisserie et du canal de Jonction, de chaque côté de la Jonction La levée du canal de Jonction
Elle s’étend sur environ 700 mètres, de l’usine de traitement des eaux en amont jusqu’au droit de l’ancienne écluse, aujourd’hui piscine municipale en aval.

La levée de la Blanchisserie
Elle s’étend sur environ 440 métres, depuis l’aval du port de la Jonction jusqu’à la culée du pont de la RN7.
Le viaduc ferroviaire et le remblai de la ligne Paris-Clermont Ferrand à Nevers sont également construits en 1849. C’est l’un des premiers ponts construits en fonte.
Il a résisté à toutes les crues à ce jour.


Le viaduc SNCF

> 1856, crue de référence sur la Loire Moyenne...
> retour au sommaire...